Béton

Béton cellulaire ou brique Poroton?

Toute personne qui construit une maison solide doit réfléchir aux matériaux de construction des murs qu’elle souhaite utiliser pour la maçonnerie. Il est particulièrement fréquent que le constructeur choisisse entre le Poroton et le béton cellulaire. Quelles sont les différences ?

Qu’est-ce que le Poroton ?

Poroton n’est pas un matériau de construction au sens strict, mais un nom de marque pour les briques de maçonnerie. Un autre nom pour ce matériau de construction est la brique creuse. Les briques de couleur rougeâtre sont perforées afin qu’elles perdent non seulement du poids, mais aussi qu’elles aient une meilleure conductivité thermique.
Produit naturel en céramique grossière, le poroton est le matériau de construction de murs le plus courant. Depuis plusieurs milliers d’années, la brique de maçonnerie, qui a fait ses preuves, impressionne par ses propriétés matérielles et son large éventail d’applications. Les matières premières de base pour sa production sont l’argile, le limon et les masses argileuses. Comme pour les tuiles en terre cuite, l’argile est extraite de carrières d’argile dans des mines à ciel ouvert.

Quelles sont les briques Poroton ?

Briques perforées légères : les briques LD (LD=Low Density) ont une densité de brique brute très faible, qui est due aux capillaires et aux fins canaux de trous dans la brique. Cela a un effet positif sur l’isolation thermique, la compensation des fluctuations d’humidité et les processus de diffusion naturelle dans la maçonnerie.
Briques haute densité : les briques HD (High Density) se caractérisent par une densité sèche élevée. Ces briques conviennent à la maçonnerie apparente et de parement.
Briques planes : La forme de ces briques en porotone est conçue dans un but précis. Ils ont donc une précision dimensionnelle spécifique en termes de hauteur de brique.
Briques d’isolation thermique : Ces briques de Poroton ont des propriétés isolantes particulièrement bonnes.
Briques de mâchefer : Les briques de mâchefer sont principalement utilisées pour leur aspect esthétique en façade et dans l’enveloppe extérieure des murs extérieurs à double paroi.

Lire:  Béton prêt à l'emploi : coûts, mise en œuvre et conseils.

Qu’est-ce que le béton cellulaire ?

Le béton cellulaire est également connu sous le nom commercial d’Ytong. Les matières premières de ce matériau de construction de murs sont le sable quartzeux finement broyé, la chaux, le ciment, l’eau, la poudre ou la pâte d’aluminium. Lors de la fabrication des blocs de béton cellulaire, d’innombrables petits pores d’air sont créés dans le matériau, ce qui assure une excellente isolation thermique. La densité brute d’un bloc de béton cellulaire est comparativement faible, de 300 à 800 kg/m3.

En outre, le matériau de construction des murs est caractérisé par une faible résistance. Cela signifie que seuls les systèmes de revêtement formulés de manière flexible peuvent être appliqués sur la surface du béton cellulaire. Dans la vieillesse et dans certaines conditions climatiques telles que les changements de température, les revêtements doivent se comporter avec peu de contraintes.

Quels sont les blocs de béton cellulaire disponibles ?
Une distinction est faite entre les blocs plans en béton cellulaire et les dalles de construction planes. Les blocs plats sont utilisés pour la construction de la maçonnerie extérieure et intérieure porteuse et non porteuse, ainsi que pour la maçonnerie des sous-sols. Les panneaux de construction plats, quant à eux, ne sont pas seulement utilisés pour la construction de cloisons, mais aussi pour les murs de parement, les coquilles de parement pour les installations sanitaires et le bardage. Dans chaque cas, ils sont traités avec du mortier en couche mince.

Comparaison des matériaux de construction des murs : quels sont les avantages et les inconvénients ?

Résistance grâce aux différentes classes de résistance, il existe une classe appropriée pour chaque domaine d’application. La dureté maximale du béton cellulaire ne peut pas tout à fait rivaliser avec celle des briques Poroton.
Isolation thermique Les briques LD avec perlite convainquent par leurs bonnes propriétés isolantes. Toutefois, on ne peut se passer d’une isolation supplémentaire des façades. Le béton cellulaire atteint de meilleures performances d’isolation que le Poroton. Une isolation supplémentaire n’est pas absolument nécessaire.
Le traitement de Poroton est plus difficile. Ytong est plus facile à pondre. Cela est dû en partie au fait que les briques ont un faible poids. Ils sont principalement constitués d’air.
Isolation acoustique Les briques de Poroton ont une meilleure isolation acoustique. En raison des poches d’air, l’effet d’isolation acoustique du béton cellulaire est moins bon.
Les briques Moisture Poroton reçoivent un revêtement résistant au gel par le plâtre comme une maçonnerie extérieure. Ce n’est toutefois pas le cas des briques de mâchefer. Ils défient le froid sans plâtrer. La protection thermique d’Ytong peut être perdue si elle n’est pas protégée de l’humidité. Les murs extérieurs ont donc toujours besoin d’une couche de plâtre.

Lire:  Comment poncer du béton ?

Globalement, le béton cellulaire absorbe moins d’humidité que les briques, ce qui permet à la construction de sécher plus rapidement.
Coût En moyenne, le coût du matériel est inférieur. Le coût des matériaux du béton cellulaire est plus élevé, mais sa facilité de mise en œuvre permet d’économiser de la main d’œuvre et du temps’.
Blocs de maçonnerie alternatifs
D’autres types de pierre utilisés pour la maçonnerie sont la pierre ponce et les briques silico-calcaires.