Comment choisir une motorisation de portail battant ?

A modern videophone with a letterbox and a wireless card reader, mounted in panel fence in anthracite color, visible wicket.

Motoriser votre portail est de loin la meilleure décision que vous prendrez, et que vous ne regretterez en aucun cas dans le futur. Surtout dans le cas où vous disposez d’un véhicule, dans ce cas-là, avoir un portail motorisé vous facilitera la vie. En revanche, il peut s’avérer assez difficile de choisir sa motorisation de portail battant.

Vous êtes intéressé par cela et aimerez passer le pas ? Cependant, vous ignorez quelles sont les étapes à suivre ? Inutile d’hésiter davantage, nous mettons à votre disposition les réponses à toutes vos questions.

Comment choisir la motorisation de votre portail battant ?

Le choix de votre moteur de portail battant doit se faire en plusieurs étapes qu’il est nécessaire de respecter. Nous en parlons plus en détail ci-dessous.

Analyser l’état du portail et effectuer l’installation électrique

Tout d’abord, vous devrez analyser l’état du portail à motoriser. Il est fortement déconseillé d’installer une motorisation sur un portail mal installé ou en mauvais état. Vous devrez également être attentif aux structures qui supportent le portail, afin de pouvoir fixer la motorisation en toute sécurité.

Vous devrez aussi effectuer l’installation électrique. Il est primordial qu’elle soit conforme aux normes du pays où elle est faite et doit être mise en place par un professionnel.

Lire:  Quand tailler un cerisier trop haut ?

Déterminer le type du portail ainsi que celui de son ouverture

On retrouve généralement deux types de portail, à savoir :

  • les portails battants, généralement utilisés pour le passage des véhicules et qui peuvent s’ouvrir de l’intérieur de la propriété par un moteur en vérin ou à bras ;
  • les portails coulissants, assez pratiques pour les entrées disposées au bord de la route, afin de vous permettre de gagner du temps.

En ce qui concerne le type d’ouverture des portails, la majorité de ces derniers s’ouvrent vers l’intérieur de la maison. Cependant, dans le cas où vous disposiez d’un portail ouvrant vers l’extérieur, il est conseillé de contacter un professionnel afin qu’il puisse vous proposer un automatisme de gamme professionnelle.

Prendre les mesures nécessaires et faire le choix du moteur

Durant cette étape, vous devrez mesurer les côtes d’installation et la largeur ainsi que la hauteur des piliers et des vantaux avant de faire le choix de l’automatisme de votre portail et de déterminer le type de moteur qui lui est adapté.

Vous devrez aussi vous munir des accessoires nécessaires. Par exemple, dans le cas où votre portail donne sur une voie publique, il est primordial de l’équiper d’un feu orange clignotant qui pourra prévenir les piétons du mouvement du portail.

Une fois toutes ces étapes terminées, vous deviendrez alors apte à faire le choix du moteur et disposerez de tous les éléments nécessaires.

Quels sont les avantages de la motorisation de votre portail ?

La motorisation de votre portail assure la simplicité et la facilité de votre vie. En effet, ce dispositif présente plusieurs avantages.

Lire:  Serres de jardin : quelles tendances en 2022 ?

Motoriser votre portail vous facilitera la vie, surtout en temps de pluie ou de froid, vous n’aurez pas à sortir de la voiture l’ouvrir puis le renfermer, vous aurez une télécommande qui vous permettra de le faire. Un énorme gain de temps pour vous.

Le portail automatique assure également davantage de sécurité pour votre propriété, vu qu’il ne peut être ouvert que de la part des personnes qui disposent de la télécommande. Vous pouvez ainsi y ajouter un interphone ou une caméra de surveillance. Ce qui le rend donc plus résistant aux tentatives d’effractions.

Il est aussi possible d’y ajouter un détecteur d’obstacle, et ce, afin d’éviter qu’il se referme sur des personnes, des animaux ou quelque chose qui pourrait l’abîmer.

Quels sont les inconvénients de la motorisation de votre portail ?

Tout comme tout autre dispositif, la motorisation d’un portail présente par ailleurs des inconvénients.

Premièrement, sa mise en place est bien plus chère que celle d’un portail classique. Il nécessite pareillement une arrivée électrique de 220 volts, ce qui s’avère énorme.

En outre, le portail automatique prend plus de place qu’un portail classique. En revanche, ce n’est pas le cas lorsqu’il s’agit d’un automatisme enterré, d’un automatisme intégré ou autoportant.

Enfin, le choix d’automatisme pour portails battants est bien plus large que le choix d’automatisme pour portails coulissants, ce qui peut vous limiter quant à quel type de portail installer.

Lire:  Brise vent de balcon en verre acrylique:

Laisser un commentaire

Affaire Matériaux

Notre magazine d'information dédié aux particuliers et professionnels pour la rénovation de la maison.