Gros Oeuvre

Quelles sont les grandes étapes de rénovation d’une maison ?

Rénover sa maison dans le bon ordre permet de gagner du temps et de l’argent. Ceci est important dès les étapes de financement et de planification. Pour la rénovation elle-même, le principe s’applique : de l’extérieur vers l’intérieur.

Lors de la rénovation d’une maison, la chronologie joue un rôle important. Avant de commencer les travaux intérieurs, il faut d’abord réparer l’enveloppe extérieure de la maison.

Très peu de propriétaires qui envisagent de rénover leur maison peuvent le financer directement. C’est pourquoi le financement est toujours la première étape de tout projet. Ce n’est que lorsque le budget est clair que la planification peut commencer. À ce stade, il convient également de vérifier les subventions éventuelles. Si l’on passe à la réparation  du bâtiment, on répare d’abord l’enveloppe extérieure, du toit à la cave. Tout à la fin, on procède à l’aménagement intérieur.

Le financement

S’il s’agit d’acheter un bien immobilier et de le rénover ou de le moderniser complètement, la première étape consiste à obtenir une vue d’ensemble de votre propre budget. Il s’agit généralement de

  • les fonds propres,
  • le capital emprunté,
  • subventions (si possible)
    Une fois le budget fixé, la planification  peut commencer. L’architecte et le maître d’oeuvre spécialisé élaborent un concept de rénovation. La séquence d’exécution ultérieure doit déjà être gardée à l’esprit à ce stade. Non seulement la séquence des travaux de construction, mais aussi les conditions météorologiques. D’une part, les travaux de construction doivent être planifiés en fonction de leur utilité, et d’autre part, en fonction des conditions climatiques.
Lire:  Combien coute de faire construire une maison ?

Du toit à la cave – le déroulement de la rénovation

La rénovation des façades avec une isolation thermique et une nouvelle couche de peinture est l’une des mesures de modernisation les plus courantes.
Celui qui veut moderniser sa maison de manière globale, par exemple pour la rendre plus économe en énergie, a besoin d’un calendrier qui tienne compte de la chronologie des étapes et des coûts. Un professionnel comme www.bsr-renovation.fr peut vous aider dans la rénovation de votre maison.

1. L’isolation thermique est prioritaire

Rendre d’abord la maison étanche, puis installer le nouveau système de chauffage : tel est l’un des principes de la modernisation énergétique. Les mesures d’isolation en détail :

Isolation des murs extérieurs : La méthode la plus simple et la plus rentable consiste à isoler l’extérieur avec un système d’isolation thermique composite.
Isolation des surfaces de la toiture : L’isolation intérieure sous les chevrons coûte à partir d’environ 50 euros par mètre carré sans revêtement. Si le toit doit être refait de toute façon, l’isolation au-dessus des chevrons est une bonne option.
Isolation du plafond de la cave : elle peut être réalisée par le dessus – sous le revêtement de sol – ou sous le plafond de la cave.
Remplacement des fenêtres : les nouvelles fenêtres doivent avoir au moins un double vitrage de haute qualité. Les fenêtres à triple vitrage avec des cadres optimisés sont préférables.

2 Installer une technologie de chauffage moderne

Si l’enveloppe extérieure est isolée, il vaut la peine de moderniser le système de chauffage. Les solutions suivantes sont disponibles.

Lire:  Comment percer au mieux le granit ?

Chaudière à condensation gaz ou fioul pour 8 000 à 10 000 euros. Avec l’installation solaire pour le chauffage de l’eau, environ 6 000 euros sont ajoutés.
Chauffage aux granulés de bois de 20 000 à 28 000 euros, stockage des granulés compris. Des aides peuvent être réclamées pour ce type de rénovation.
Pompe à chaleur de 21 000 à 37 000 euros, selon la source de chaleur. Avec cette option, vous devriez également moderniser la distribution de la chaleur dans la maison, par exemple avec un chauffage par le sol. Le coût est d’environ 40 à 90 euros par mètre carré de surface de plancher.

3. Moderniser la maison pour une meilleure qualité de vie

La modernisation peut être motivée non seulement par les économies d’énergie, mais aussi par le désir d’un plus grand confort dans les espaces de vie. Certaines des mesures les plus courantes :

Renouvellement de l’installation électrique selon l’ampleur des mesures (nouvelles lignes, connexions et prises), il faut s’attendre à des coûts d’au moins 5 000 à 7 000 euros pour la maison individuelle.

Nouveau revêtement de sol : les coûts dépendent principalement du matériau. Un carrelage de bonne qualité coûte entre 35 et 50 euros, une moquette à partir de 25 euros, un parquet à partir de 80 euros, dans chaque cas par mètre carré avec pose. L’enlèvement et l’élimination des anciens revêtements de sol coûtent de dix à vingt euros supplémentaires par mètre carré.

Rénovation de la salle de bains : pour une salle de bains entièrement neuve avec WC, double lavabo, baignoire, douche de plain-pied, robinetterie moderne, radiateur sèche-serviettes, éclairage et miroir, vous devez prévoir un budget d’au moins 20 000 euros. Souvent, cependant, le remplacement de certains objets sanitaires ou un nouveau carrelage suffisent à rafraîchir la salle de bains.