Comment installer l’électricité dans votre jardin ?

L’eau de pluie, l’eau d’arrosage ainsi que la neige et la glace font partie du jardin au même titre que les fleurs, les oiseaux et les arbres. À première vue, il est difficile de les associer à l’envie d’avoir de l’électricité dans son jardin. Pourtant, bien que l’eau soit considérée comme l’ennemi de toute installation électrique, il est possible d’utiliser l’électricité dans son jardin en prenant les bonnes mesures de sécurité et en utilisant les bons matériaux.

Le jardin est une pièce humide comme votre salle de bain

Lors de la planification et de l’installation de lampes de jardin et de prises extérieures, vous devez toujours garder à l’esprit que les électriciens considèrent le jardin, comme la salle de bains, comme une pièce humide. Cela signifie que l’installation électrique: gaine de tableau électrique, prise, fils ainsi que les matériaux et les appareils utilisés doivent être adaptés aux pièces humides. En effet, l’eau qui s’infiltre n’endommage pas seulement la pompe de bassin ou la lampe de jardin. En raison de sa conductivité naturelle pour l’électricité, elle peut également provoquer des électrocutions ou des courts-circuits dangereux avec risque d’incendie.

Outre l’organisation des différents composants électriques dans le jardin, il convient donc de prendre des mesures de sécurité supplémentaires. En font partie :

  • l’utilisation d’appareils et de matériaux de haute qualité et contrôlés,
  • la pose et le raccordement professionnels des câbles, des prises et des appareils,
  • l’intégration d’un dispositif de sécurité pour couper les circuits électriques si de l’eau y pénètre,
  • la garantie d’une absence totale de tension/courant lors de l’exécution de travaux sur un circuit électrique.

Le disjoncteur différentiel pour assurer la sécurité

Comme chez soi, le disjoncteur dit différentiel est également indispensable pour les installations électriques dans le jardin. En mesurant et en contrôlant en permanence le courant qui circule dans le circuit électrique du jardin, le disjoncteur différentiel détecte les changements minimes et interrompt immédiatement l’alimentation électrique en cas de problème. Cela peut même sauver des vies, par exemple en cas d’endommagement involontaire de câbles.

Si vous ne disposez pas d’une installation électrique existante, vous devriez également l’équiper d’un disjoncteur différentiel. En cas d’incertitude, il est toujours recommandé de faire appel aux connaissances d’un électricien. Les accessoires nécessaires, tels que le boîtier de fusibles et le boîtier de compteur, sont disponibles avec l’interrupteur différentiel dans les magasins de bricolage. Lorsque vous commandez sur Internet, vous devez impérativement vérifier le certificat de sécurité du produit concerné.

Lire:  Tout ce que vous devez savoir sur l'installation d'un portail

Recommandations pour l’électricité dans le jardin :

Si vous souhaitez intégrer durablement des lampes de jardin dans votre ambiance de jardin, les câbles souterrains sûrs et durablement résistants à l’eau sont l’alternative la plus judicieuse pour apporter de la lumière dans votre jardin. La pose des câbles souterrains dans des tubes vous offre en outre la possibilité de tirer un autre câble ou, le cas échéant, de remplacer sans trop de peine les anciens câbles.

Si vous ne souhaitez éclairer votre jardin que temporairement, vous pouvez également utiliser des câbles en caoutchouc adaptés à l’extérieur et placés au-dessus de la surface du sol. Il faut toutefois éviter à tout prix de trébucher. Si vous ne souhaitez pas utiliser le courant électrique habituel dans votre jardin, vous pouvez opter pour la technologie basse tension et les lampes LED, qui consomment peu d’énergie et sont pratiquement sans danger. Pour éviter tout câble, les lampes LED sont même proposées avec un accumulateur d’énergie solaire pratique. L’intensité et la durée d’éclairage sont toutefois souvent relativement faibles. Elle est toutefois suffisante pour marquer un chemin ou pour placer de beaux accents lumineux.

La sécurité avant tout !

Bien que de nombreux propriétaires de jardin prennent beaucoup de plaisir à aménager leur jardin sur le plan électrique, vous devez toujours garder à l’esprit le thème de la sécurité :

  • la rencontre de l’eau et de l’électricité,
  • l’utilisation de matériaux inadaptés et insuffisamment certifiés en matière de sécurité
  • la mauvaise manipulation des câbles électriques et des appareils électriques

peuvent entraîner des décharges électriques potentiellement mortelles et des courts-circuits pouvant provoquer des incendies. En France, environ 2,7 millions de personnes se blessent chaque année lors d’accidents domestiques, parmi lesquels on compte les chutes mais aussi les électrocutions. L’environnement domestique et le jardin occupent ainsi la première place dans les statistiques des blessures, devant les accidents de la route.

Laisser un commentaire

Affaire Matériaux

Notre magazine d'information dédié aux particuliers et professionnels pour la rénovation de la maison.