Les Parquets Made in France pour embellir votre intérieur

Un aspect noble, une bonne sensation au toucher : le parquet made in France est l’un des revêtements de sol les plus appréciés des Français. Mais tous les parquets ne se valent pas. Outre les essences de bois les plus diverses (pin des Landes etc…), il existe différents types de parquet qui peuvent ensuite être posés selon divers motifs. Nous vous expliquons quels sont les types et les motifs disponibles, quels sont les avantages et les inconvénients et combien coûtera votre parquet.

Qu’est-ce que le parquet ?

Vous venez de construire une maison ou d’acheter un appartement et vous devez maintenant vous pencher sur la question du bon revêtement de sol ? Des conseils et des connaissances techniques sont toujours les bienvenus, surtout si vous le faites pour la première fois. Le parquet est un choix tendance pour la plupart des gens, car il existe différents types de parquet, chacun ayant un aspect très différent et très personnel.

Tous les types de parquet sont en bois et ne sont utilisés que pour les pièces intérieures. Dans notre pays, il s’agit généralement d’essences européennes, comme le hêtre le pin ou le chêne. Le bois est scié en morceaux puis réassemblé de différentes manières. On obtient ainsi divers types de parquets avec de jolis motifs. Les parquets made in France comme le célèbre parquet en pin des landes ont la cote chez nous bien sûr, mais également chez nos voisins européens.

Parquet vs. stratifié

Souvent confondus dans le langage populaire, ce n’est pourtant pas du tout la même chose : Parquet et stratifié. Certes, les deux revêtements de sol sont posés de la même manière et se ressemblent visuellement. Mais contrairement au parquet, le stratifié est uniquement composé de fibres de bois recouvertes de résine mélamine. Ce qui ressemble à du bois en surface n’est en réalité que du papier avec un motif bois. En d’autres termes, le stratifié n’est rien d’autre qu’un papier décoratif de 0,7 millimètre d’épaisseur, imprégné de résine de mélamine et ensuite collé sur un panneau de particules. Cela ne fait parfois qu’une petite différence sur le plan optique – mais en termes de prix, le stratifié est nettement inférieur au parquet.

Lire:  Rénovation de maison : comment gérer les différents corps de métier ?

Quels sont les différents types de parquet ?

Tous les parquets ne se ressemblent pas – c’est une certitude. Selon le montant que vous souhaitez dépenser ou le résultat visuel que vous souhaitez obtenir dans votre nouveau logement, vous avez le choix entre différents types de parquet comme chez emois et bois, fabricant français de parquet. Il ne faut pas confondre le type de parquet avec le motif de pose. Chaque type de parquet peut être posé selon différents motifs et donc avoir un aspect totalement différent.

Le choix du type de parquet doit être bien réfléchi !

Une fois que vous vous êtes décidé pour un parquet, vous êtes confronté à la question du type de parquet. Voici les principaux types de parquet

Parquet massif : comme son nom l’indique, le parquet massif est composé de pièces de bois massif. Le parquet est généralement posé non traité, c’est-à-dire brut, puis traité à la ponceuse à parquet. Le bois est ensuite traité avec un vernis à parquet, une huile ou une cire pour parquets et le parquet est vitrifié. Certains fabricants proposent aujourd’hui des parquets massifs sous forme de parquets finis. Dans ce cas, le traitement sur le chantier est supprimé.

Lame de parquet stratifié : Dans le cas des lames de parquet, des lames de parquet en bois massif sont collées pour former une lame de bois. La particularité de ce type de parquet est que les pièces de bois mesurent généralement entre deux et trois mètres de long, ce qui agrandit visuellement la pièce.

Parquet contrecollé : pour ce type de parquet, on parle aussi de parquet fini, car il peut être posé ou même collé relativement facilement avec un système d’encliquetage. Le parquet prêt-à-poser est généralement moins cher, car la couche de bois visible n’a qu’une épaisseur d’environ 3 millimètres, ce qui permet d’obtenir une surface lisse.

Laisser un commentaire

Affaire Matériaux

Notre magazine d'information dédié aux particuliers et professionnels pour la rénovation de la maison.