La mérule : Comment la reconnaitre et s’en débarrasser ?

La mérule, également connue sous le nom de lèpre de maison, est un type de champignon qui s’attaque au bois. Lorsqu’elle se prolifère dans les différentes boiseries de votre habitation, elle peut devenir un véritable fléau. C’est la raison pour laquelle vous devez faire tout votre possible pour vous en débarrasser dès que vous constatez sa présence. Ce guide vous permet d’identifier les apparitions de mérule et aussi de savoir comment l’éliminer.

Comment détecter la mérule ?

Un bon diagnostic est important, car elle est difficile à détecter. La raison est qu’elle naît et se propage insidieusement. Avant que vous ne vous en rendiez compte, la mérule a déjà investi la majeure partie de votre boiserie. Son développement peut se ralentir, s’estomper ou s’accélérer en fonction des conditions dans lesquelles vous vivez.

Comment savoir que vous êtes face à un cas de mérule chez vous ? Vous constaterez une déformation anormale de votre parquet. Elle peut également se manifester par des murs gondolés de manière très inesthétique. Aussi, elle laisse des stries sur les différentes parois qui en sont infestées.

Lorsque la putréfaction est dans un état avancé, elle forme ce qu’on appelle de la pourriture brune, facilement reconnaissable par sa couleur brunâtre. En dehors de ces signes apparents, la mérule se reconnaît aussi par son odeur forte, très caractéristique.

Les différentes étapes pour s’en débarrasser

Lorsque votre habitation manque d’hygiène, elle va se propager assez rapidement. C’est la raison pour laquelle vous devez pouvoir l’identifier le plus tôt possible pour la combattre. Si la javel vous semble une bonne solution, vous devriez éviter d’y avoir recours. En effet, au lieu de vous en débarrasser, vous observerez l’effet inverse. Pour une action efficace, vous devez faire appel à un professionnel, tout en suivant quelques étapes.

Réduire l’humidité

L’humidité est un facteur qui favorise le développement de la mérule pleureuse. Il va donc de soi que, pour la combattre, il vous faut réguler le taux d’humidité chez vous. La présence de l’humidité peut être due à plusieurs raisons. Il existe toutefois des solutions efficaces pour la contrer.

Ainsi, lorsque l’air circule bien, cela va créer des conditions qui bloquent le développement du champignon. Vous devez également maintenir une température idéale chez vous. En fonction des différentes pièces, vous devrez vous assurer d’une température allant de 16° à 20°. Il vous faut en outre garder un taux d’hygrométrie relativement bas. Si vous gardez un taux d’humidité ne dépassant pas 22 %, vous pouvez venir à bout des mérules en trois semaines.

Lire:  Tableau moderne : comment le choisir 

Assainir l’air de la maison

L’assainissement qui s’inscrit dans le cadre d’une lutte contre la mérule pleureuse passe par une meilleure aération de votre maison. Vous pouvez aussi recourir à un système de chauffage plus optimal pour que l’air circule bien dans les pièces.

Pour bien aérer la maison, vous pouvez commencer par ouvrir grand vos fenêtres afin de permettre à l’air de circuler. Un quart d’heure par jour, cela suffit pour que l’air soit bien ventilé. S’il fait beau temps, cela apportera plus de fraîcheur.

Arranger les dégâts laissés par la mérule

La guerre contre les mérules passe également par la réparation des parties attaquées par les moisissures. Bien souvent, la réparation à elle seule ne suffit pas lorsque le degré d’infestation est avancé. Dans ce cas, vous n’avez nul autre choix que de remplacer les parties atteintes.

Pour un traitement approfondi, seul un professionnel peut assurer l’intervention. Chaque partie de la maison passera au peigne fin. En fonction de l’importance de l’invasion, le professionnel adaptera son intervention.

Recourir à des fongicides

Tout en assurant une bonne ventilation de votre maison, il faut combattre la lèpre de la maison par des produits adaptés. Il s’agit de fongicides qui agissent directement sur la propagation des moisissures. En raison de la toxicité du produit, il ne peut être manipulé que par un spécialiste.

Pour exterminer les moisissures, le produit est soit injecté, soit pulvérisé sur les différents endroits attaqués. Il agit directement et permet la résorption de la mérule. Les fongicides utilisés sont généralement d’une très grande efficacité, car non seulement ils éliminent les moisissures, mais ils en empêchent la prolifération.

Empêcher sa réapparition

Lutter contre la mérule de maison, c’est également faire tout possible pour empêcher sa réapparition. Il n’existe aucun traitement, à proprement parler, qui permet d’empêcher les formations de mérule. Cependant, il est possible de créer chez vous un climat tel qu’il n’est pas favorable à la production de ce champignon.

Assurer l’entretien régulier de votre demeure sera efficace puisque le manque de salubrité et l’humidité contribuent à sa formation. Les endroits comme le sous-sol et les salles de bains doivent également faire l’objet d’un soin particulier. En effet, l’humidité dans ces pièces en fait souvent des zones favorables à l’infection. Vous devez enfin prévenir les fuites d’eau à l’intérieur de votre maison. Il vous faut être à l’affût de toute infiltration d’eau, sans quoi vous risquez de voir tous vos efforts anéantis.

Laisser un commentaire

Affaire Matériaux

Notre magazine d'information dédié aux particuliers et professionnels pour la rénovation de la maison.