Faites appel à un ramoneur à Paris

La visite du ramoneur est-elle obligatoire ? Le ramoneur passe au moins une fois par an, n’est-ce pas ? Après tout, chacun d’entre nous se souvient depuis l’enfance de la visite régulière du ramoneur, tout de noir vêtu, avec son balai. Dans ce guide, nous répondons pour vous à la question de savoir quand le ramonage est obligatoire et à quoi vous devez faire attention en tant que propriétaire d’une maison ou d’un appartement.

Le ramonage : un travail important pour la sécurité incendie

Les ramoneurs effectuent un travail important depuis le 17e siècle. C’est en effet à cette époque que les premières cheminées sont apparues dans les villes comme Paris. Celles-ci étaient généralement en bois, tout comme les toits et les murs. En raison de l’utilisation de foyers, la suie s’est accumulée dans les cheminées en bois. Si la suie s’enflammait, un feu de suie se déclenchait et pouvait dévaster des quartiers entiers en un rien de temps.

Hier comme aujourd’hui : la mission principale du ramoneur

Les ramoneurs allaient régulièrement de ville en ville pour ramoner les cheminées. Aujourd’hui encore, les ramoneurs ont pour mission de vérifier les conduits de fumée et de veiller ainsi à la sécurité incendie. En veillant au bon fonctionnement des foyers, les ramoneurs contribuent à la fois à une combustion plus efficace et à une réduction des émissions.

Lire:  Pompe à chaleur : Quels avantages?

Quand le ramonage est-il obligatoire et quand la mission est-elle facultative ?

Toute installation de chauffage qui produit des gaz de combustion doit être régulièrement contrôlée et vérifiée par un ramoneur agréé dans le cadre d’une inspection obligatoire des cheminées. Ce n’est pas seulement le cas pour les poêles ou les chaudières à pellets, par exemple, dans lesquels il y a manifestement une combustion. Cela s’applique également aux appareils à gaz et à mazout courants, car ils utilisent également des combustibles pour la production d’énergie. Si vous chauffez avec ces installations, il est obligatoire qu’un ramoneur vienne contrôler et inspecter.

Quel coût pour le ramonage d’une cheminée ?

Le coût d’une visite de ramonage paris se situe alors généralement entre 40 et 90 euros. Le montant exact que vous payez dépend entre autres de votre type de chauffage.

Quels sont les travaux obligatoires et à quels intervalles ?

La visite du ramoneur n’est pas obligatoire si vous n’avez pas d’installation de chauffage ou de cheminée : Cela signifie qu’il n’y a pas de combustion dans votre chauffage. C’est le cas, par exemple, d’une pompe à chaleur. Ce type de chauffage n’utilise aucun combustible comme le pétrole, le gaz ou le bois. Au lieu de cela, il utilise l’énergie environnementale de l’air, de l’eau souterraine ou du sol pour chauffer votre maison et produire de l’eau chaude.

Si vous utilisez un chauffage au gaz, le ramoneur devrait donc passer une fois par an.  Si un ramoneur constate des défauts dans un conduit de fumée, par exemple parce que celui-ci dépasse les limites d’émission, le ramoneur peut arrêter l’installation et vous demander de remédier aux défauts. Pour les chauffages au bois, fioul, charbon le ramonage se fait 2 fois par an dont une fois pendant la période de chauffage.

Lire:  Quelques conseils pour une rénovation appartement

Ramonage obligatoire également lors de la construction d’un nouveau conduit de fumée

Si vous construisez un nouveau système de chauffage dans lequel a lieu une combustion et que vous installez par exemple une cheminée, vous devez désigner le ramoneur à cet effet. Il vérifiera la sécurité de fonctionnement de l’installation et le respect des règles de construction.

Il en va de même si, par exemple, vous désaffectez un ancien poêle à bois et en achetez un nouveau. Vous ne pourrez l’utiliser que lorsque le ramoneur l’aura examiné.

Laisser un commentaire

Affaire Matériaux

Notre magazine d'information dédié aux particuliers et professionnels pour la rénovation de la maison.