Comment fonctionne un radiateur électrique ?

Le radiateur électrique encore appelé calorifère électrique est une sorte de dispositif qui permet l’échange de chaleur entre deux milieux. Sa fonction primordiale est de chauffer un espace (ou un objet) ou d’évacuer la chaleur d’un objet, afin d’éviter sa surchauffe. Le radiateur procure le confort thermique, la performance énergétique, la réactivité, etc. Ainsi, connaître les bases du fonctionnement d’un radiateur électrique peut vous aider à mieux optimiser son utilisation. Que faut-il alors retenir à ce propos ? Découvrez tout dans la suite de ce billet, sans plus attendre.

Sur quoi est basé le fonctionnement d’un radiateur électrique ?

Il faut comprendre au prime abord qu’un radiateur électrique est différent d’un radiateur à eau chaude. Ceci s’explique par le fait qu’il génère directement la chaleur qu’il diffuse. Pour avoir plus d’informations à ce sujet, cliquez ici. En effet, pour que le système d’un radiateur électrique fonctionne, l’émetteur se sert de l’effet joule. Cet effet survient quand le courant électrique traverse un matériau conducteur conçu avec une certaine résistance. Pour cela, Bricozor propose à tous, des radiateurs ayant des matériaux de qualité capables de tenir sur de longues durées. 

En réalité, pour que l’appareil tienne dans le temps, le fonctionnement radiateur électrique va entièrement reposer sur l’effet joule. Celui-ci pousse l’électricité à faire monter la température du conducteur et à créer le résultat escompté. 

Radiateur électrique : comment se chauffe-t-il ?

Une fois que la chaleur est générée, il faut s’assurer de la diffuser comme cela se doit. De ce fait, les radiateurs électriques fonctionnent de diverses manières. Le fonctionnement radiateur électrique peut se faire par :

  • La convection ;
  • Le rayonnement ;
  • L’inertie ;
  • Et la répartition. 

Chacun de ces quatre moyens de diffusion présente des atouts de même que des inconvénients, auxquels il est nécessaire de penser au moment de choisir son radiateur.

Radiateur électrique : le principe de la convection

Le principe de la convection est celui qui est le plus répandu au niveau des émetteurs de chaleur. C’est un système simple et très bon marché. Un radiateur à convection aussi appelé convecteur dispose d’une partie de résistance placée au sein de son noyau. L’air ambiant froid monte donc en température au contact de la surface chaude du radiateur. 

Le mouvement naturel de circulation de l’air qui se crée dans la pièce permettra donc la diffusion de la chaleur : il s’agit de la convection naturelle. Toutefois, la convection sera dite forcée dès que le mouvement de l’air sera généré par une forme de mécanisme identique à un ventilateur.

Radiateur électrique : le principe par le rayonnement

Il est déjà connu que le fonctionnement radiateur électrique peut se faire grâce au rayonnement. De façon plus détaillée, il faut notifier que le radiateur diffuse de la chaleur dans la pièce à travers un transfert de lumière infrarouge qui n’est pas visible à l’œil nu. Préalablement, la résistance chauffe un matériau en métal ou une plaque et la chaleur est ensuite diffusée grâce au système du rayonnement thermique qui s’établit dans la pièce qui rebondit sur les objets, les personnes et les meubles. 

Radiateur électrique : le principe de l’inertie

Depuis quelques années, l’inertie est très plébiscitée pour deux raisons. Tous les chauffages électriques qui fonctionnent avec ce principe possèdent d’excellentes performances énergétiques et présentent également un confort thermique parfait. Par définition, l’inertie est la capacité de stocker la chaleur pour la diffuser d’une manière progressive. Il en existe deux types à savoir : l’inertie fluide et l’inertie sèche.

Lire:  Comment faire ses travaux de rénovation soi-même ?

Pour l’inertie fluide, la résistance électrique est plongée dans un liquide caloporteur tel que l’eau glycolée ou l’huile. Ce fluide qui va être chauffé ira ensuite diffuser la chaleur en traçant un circuit dans le dispositif. En outre, en ce qui concerne l’inertie sèche, la résistance est plutôt mise au centre d’un matériau solide qui peut être de l’acier, la fonte, l’aluminium, une brique, une pierre de lave, une stéatite ou une céramique. Une fois que la chaleur est accumulée, le corps de chauffe diffuse assez lentement cette chaleur dans la pièce et continue le processus même lorsque le système est éteint.

Comment atteindre le confort thermique avec son radiateur électrique ?

De nombreux scientifiques affirment que le fonctionnement radiateur électrique ne peut être abordé sans que la recherche du confort thermique soit évoquée. Pour une multitude de cas, c’est un argument marketing qui constitue un point culminant dans l’achat d’un radiateur électrique. 

En parlant de confort thermique, il faut comprendre qu’il ne s’agit pas seulement d’une température idéale, puisque celle-ci est beaucoup plus acquise par convection et par rayonnement, grâce au métabolisme interne ainsi qu’aux échanges énergétiques du corps avec les énergies environnantes. Pour cela, il est capital de souligner que le confort thermique répond à trois principaux critères :

  • Premièrement, la répartition de la chaleur doit être homogène dans la pièce et donc, la température ne doit pas connaître de trop grandes variations entre le plafond et le sol ; entre les fenêtres et les murs ;
  • Deuxièmement, le niveau d’humidité doit être correct, car une pièce trop humide ou trop sèche peut s’avérer être désagréable et mauvaise pour la santé des habitants ;
  • Et troisièmement, les mouvements d’air doivent être limités, parce que trop d’échange d’air peut aussi être inconfortable.

Il est recommandé de bien se renseigner sur le fonctionnement du radiateur électrique afin de prévoir le confort thermique qu’il pourra créer. À titre d’exemple, les chauffages qui se font par rayonnement ou par inertie proposent généralement le confort thermique idéal et une chaleur plus homogène comparativement aux radiateurs électriques à convection.

Fonctionnement du thermostat d’un radiateur électrique 

Le thermostat du radiateur électrique est l’un des outils qui sont reliés au système de chauffage. Il permet de réguler la température dans une pièce. En fonction de la programmation, il actionne le chauffage et déclenche la montée de la température. Pour un bon fonctionnement radiateur électrique, le thermostat est donc activé sur un mode automatique.

Comment pouvez-vous savoir si votre radiateur électrique fonctionne bien ?

Pour vous assurer d’avoir un fonctionnement radiateur électrique parfait, vous pouvez vérifier en premier lieu si la température programmée est atteinte ou pas. Si elle est atteinte, il serait normal que votre appareil ne soit pas en marche. Néanmoins, si le sommet du condensateur est bombé plutôt que d’être plat, vous devez savoir qu’il est en panne. Quelques autres éléments peuvent également perturber le bon fonctionnement du radiateur électrique. N’hésitez donc pas à consulter un spécialiste pour vous aider.

Affaire Matériaux

Notre magazine d'information dédié aux particuliers et professionnels pour la rénovation de la maison.