BTP - Industrie

Quels sont les problèmes liés à la construction d’une maison sur un terrain en pente ?

Rate this post

Une colline couverte d’herbe constitue un cadre pittoresque pour la maison de vos rêves, mais le processus de réalisation de ce projet est plus compliqué que pour une habitation ordinaire. La construction d’une maison sur un terrain en pente présente des défis uniques dont vous devez être conscient pour vous assurer que les récompenses valent bien les coûts supplémentaires et le temps de construction plus long.

Comment construire sur un terrain en pente ?

Il y a deux façons de construire une maison sur un terrain en pente : en utilisant la méthode « couper et remplir » ou en utilisant des échasses.

La méthode « couper et remblayer » consiste à niveler le sol pour la fondation en ajoutant de la terre, en la retirant, ou les deux. La terre peut être apportée pour « remplir » la parcelle et la mettre à niveau, ou bien elle peut être creusée (« coupée ») dans la pente et transportée par camion ou utilisée pour étayer les murs de soutènement de la maison. En fonction de la pente, des conditions du sol et d’autres facteurs, la coupe et le remplissage peuvent rendre la construction plus coûteuse que celle d’une maison sur un terrain plat.

L’utilisation d’échasses est une alternative à la coupe dans la pente qui consiste à utiliser une grue pour soulever la maison sur des colonnes de bois ou d’acier. Cette méthode peut être beaucoup plus rentable que la coupe et le remblayage et peut également ouvrir le champ des possibilités de placement des maisons, comme la construction au-dessus des arbres ou de l’eau.

Pourquoi construire sur un site en pente ?

Ce n’est pas un hasard si certaines des maisons les plus convoitées au monde sont construites sur des pentes. Voici pourquoi :

La vue.

Vous pouvez profiter d’une vue imprenable sur des vallées verdoyantes ou des forêts boisées en contrebas, d’un ciel dégagé en haut et d’une ligne de vue ininterrompue sur des kilomètres dans certains cas.

L’aménagement paysager.

Pour beaucoup, l’attrait principal d’une maison en pente est l’esthétique saisissante qu’elle présente, ce qui inclut la possibilité d’un aménagement paysager à couper le souffle.

Lire:  Les annuaires dédiés aux professionnels du bâtiment pour mettre la main sur un vrai expert

L’espace.

Les terrains en forte pente offrent l’espace supplémentaire d’un sous-sol qui sert d’étage supplémentaire de la maison.

L’éclairage naturel.

Lorsque vous faites le plan de votre maison, n’oubliez pas les baies vitrées ! Les maisons situées sur le flanc d’une colline sont souvent parfaitement situées pour maximiser la lumière naturelle, une caractéristique très prisée qui apporte des tonnes de bienfaits pour la santé, comme une meilleure humeur, un meilleur sommeil et une plus grande productivité.

L’isolement.

Pour ceux qui accordent une grande importance à l’intimité, construire sur une pente permet de choisir un emplacement loin des sentiers battus.

Quels sont les principaux défis liés à la construction d’une maison sur un terrain en pente ascendante?

Les plus grands obstacles se résument à deux facteurs principaux : la pente de la pente et le fait que le terrain soit en pente ascendante ou descendante.

Vous pouvez avoir une idée approximative de la difficulté de construire sur un site particulier grâce à sa pente. Une pente inférieure à 10 % est considérée comme légère et est la plus facile à construire, tandis qu’une pente de 11 à 20 % est considérée comme modérée. Au-delà de 20 %, la pente est considérée comme forte. A partir de 15 % environ, les coûts commencent à augmenter sensiblement à mesure que les risques augmentent et que le travail devient plus difficile. Ce type de parcelle nécessite généralement un certain nombre de coupes ou même de dynamitage, ainsi que le transport et l’élimination des roches et de la terre.

Travaux de fondation supplémentaires – Temps et coût
Il n’est pas rare de voir des maisons construites sur des pentes allant jusqu’à 50 % ; cependant, le coût des systèmes de fondation complexes nécessaires pour ces maisons est souvent supérieur au coût d’une maison entière sur un terrain plat.

Mais même les sites modérément inclinés nécessitent généralement plus de béton, une excavation plus profonde par un équipement d’excavation ou un dynamitage spécialisé, des murs de soutènement ou des terrasses, et des solutions spécialisées pour le drainage et les systèmes septiques. Toute cette main-d’œuvre et tous ces matériaux supplémentaires nécessaires pour garantir que la maison soit conforme aux normes et sûre à habiter se traduisent par des coûts plus élevés et des délais de construction plus longs.

Eau – Drainage et égouts
Si vous avez déjà vu des images des effets des coulées de boue, vous comprendrez pourquoi il est absolument essentiel de prêter attention au drainage, tant pour les eaux de surface que pour les eaux souterraines, pour construire sur une pente.

Lire:  Comment devenir un architecte ?

Les eaux de pluie doivent être redirigées loin des fondations de votre maison, sans mettre en danger les propriétés avoisinantes avec des écoulements d’eau et sans inonder les routes publiques. Les murs de soutènement doivent être « mis en réservoir » (imperméabilisés) et drainés pour empêcher l’eau de s’y accumuler. Des rigoles et des ponceaux peuvent généralement être utilisés pour canaliser les eaux de ruissellement vers les égouts pluviaux ou les puits d’infiltration (trous creusés dans le sol et remplis de gravats qui permettent aux eaux de surface de s’infiltrer dans le sol).

Si votre maison a un sous-sol complet qui sera situé sous la nappe phréatique haute saisonnière, les fuites d’eau souterraine peuvent devenir un problème. Les solutions vont de l’esthétique drain français et/ou pierre concassée sous la fondation à la fonctionnelle pompe de puisard dans le sous-sol pendant la saison des pluie..

Enfin, le traitement des eaux usées peut être délicat selon l’endroit où se trouve votre maison par rapport au réseau d’égouts. Si la ligne est en amont, vous devrez peut-être installer une pompe, et si elle est en aval, vous devrez peut-être installer des bassins de décantation pour ralentir le débit à un taux raisonnable.

Stockage du sol de remblai et zones de transit

Si votre parcelle doit être coupée, la terre supplémentaire qui en résulte devra être transportée ou stockée à proximité si elle doit être utilisée pour le remplissage. Même si vous ne coupez pas, vous aurez besoin d’une zone de transit pour les véhicules, le matériel et les livraisons. Si vous ne faites que du remblayage, vous devrez faire venir de la terre par camion sur le site, une dépense coûteuse qui varie beaucoup selon les régions, c’est pourquoi nous vous recommandons vivement d’obtenir des estimations.

Accès à la maison terrain en pente ascendante

L’accès à la propriété – tant pour vous que pour vos entrepreneurs – est également un facteur important à prendre en compte dans vos calculs. Une propriété peut entraîner des coûts élevés supplémentaires s’il n’y a pas de bon moyen d’y accéder. Les voies d’accès en courbe sont utiles et attrayantes, mais les petites propriétés qui n’ont pas de place pour elles peuvent n’avoir d’autre choix que d’installer une voie d’accès en pente raide qui peut être dangereuse en cas de mauvais temps.

Lire:  Détection et recherche de fuite d’eau

Réapprovisionnement du site de construction

Au fil des semaines ou des mois que dure la construction de votre maison, à mesure que les camions vont et viennent, que les équipements lourds sont garés et que les matériaux de construction sont éparpillés, toutes les plantes naturelles de votre nouveau site d’habitation peuvent être abîmées. Replanter avec des plantes cultivées ou attendre que la flore naturelle repousse peut nécessiter de nombreux mois d’attente avant que la propriété n’obtienne l’aspect que vous aviez imaginé lorsque vous avez commencé le processus de construction de votre nouvelle maison.

Type de sol

Le type de sol d’une propriété en pente peut être facilement négligé mais pourrait poser un problème aux constructeurs de maisons. Alors que les sols granulaires (gravier, sable ou limon avec peu ou pas d’argile) se drainent bien et peuvent supporter des charges élevées, les sols à forte teneur en argile sont plus compliqués . Certaines argiles peuvent endommager les fondations en gonflant ou en se dilatant lorsqu’elles sont humides ou gelées et peuvent nécessiter des réparations techniques coûteuses ou un remplissage supplémentaire de sol granulaire.

Les corniches rocheuses proches de la surface peuvent également présenter des difficultés de drainage et de fosses septiques. Souvent, la solution la plus économique consiste à les contourner, car leur dynamitage est coûteux et comporte un risque de responsabilité pour les fondations voisines.

Aménagement paysager

Un terrain plat est bien sûr plus facile à travailler, mais avec une bonne planification, un terrain en pente peut être la toile de fond d’un aménagement paysager qui vous distingue des propriétés ordinaires. Vous pourrez  y déposer des plantes qui peuvent prendre racine sur une pente. Les plantes couvre-sol à racines profondes, comme le lierre anglais et les vignes Euonymus, peuvent contribuer à réduire l’érosion et à prévenir les mauvaises herbes. Pour la plantation dans les murs de soutènement, il est recommandé de planter des plantes qui poussent bien dans les crevasses, comme le phlox rampant, le thym et le candytuft. Cela peut être également  des plantes en pot pour embellir les cours en pente.