Projet de construction : sécurisez votre projet grâce à l’hydrogéologie

Assurez la sécurité et la réussite de votre projet de construction grâce à une étude hydrogéologique. Bénéficiez de l’expertise d’hydrogéologues expérimentés pour mieux gérer les eaux souterraines.

La réussite d’un projet de construction dépend de nombreux paramètres. Avant le début des travaux, il est important de s’assurer de la faisabilité du projet sur le terrain et dans la zone de construction. Pour ce faire, des études préalables telles que l’hydrogéologie sont indispensables. Cette branche de la géologie étudie les eaux souterraines et leurs interactions avec les structures géologiques du sol. Quelle est l’importance de l’hydrogéologie pour un projet de construction ? Nous vous en disons davantage.

Pourquoi l’hydrogéologie est-elle une nécessité pour les projets de construction ?

Plusieurs raisons expliquent la nécessité du recours à un expert de la chaîne de valeur de l’hydrogéologie avant le début des travaux de construction.

Le but d’une étude hydrogéologique est de déterminer :

  • la profondeur de la nappe phréatique,
  • la qualité des eaux souterraines,
  • le sens d’écoulement et le gradient hydraulique de ces eaux,
  • la nature du sol et son niveau de perméabilité.

Cette étude permet donc de comprendre la distribution, le comportement et la disponibilité des eaux souterraines dans une zone précise. Elle est donc cruciale pour la conception de fondations adaptées aux conditions particulières du site et pour prévenir les problèmes potentiels comme l’affaissement du sol.

Lorsque la profondeur de la nappe phréatique n’est pas déterminée avant la phase d’excavation, l’équipe de construction peut être confrontée à la gestion de volumes et de débits d’eau très importants. Dans ce cas, la gestion quotidienne du chantier devient plus complexe et impacte négativement le montant du budget ainsi que les délais.

De plus, à la fin des travaux, vous pourriez vous retrouver avec un ouvrage peu résistant du fait de l’inadéquation des fondations. Tous ces problèmes peuvent être facilement évités grâce à l’intervention d’experts pour la réalisation d’une étude hydrogéologique complète durant la phase d’avant-projet.

hydrogéologues eaux souterraines construction

Une évaluation des risques liés aux eaux souterraines

Le premier risque lié aux eaux souterraines lors de la construction d’un bâtiment est l’infiltration d’eau. Lors de l’excavation, il est possible que l’eau souterraine s’infiltre dans les zones de travail. Si ce problème n’est pas résolu avant les fondations, cela peut entraîner l’affaissement du sol, l’instabilité de la structure ou favoriser l’inondation.

Lire:  Quelle différence entre sablage et aérogommage ?

Ensuite, les travaux de construction peuvent modifier les niveaux d’eau souterraine. De tels changements peuvent affecter la stabilité des infrastructures existantes et situées aux alentours du site de construction.

Si des contaminants sont présents dans la nappe phréatique, des travaux non contrôlés peuvent perturber les couches de sol et provoquer une migration des agents contaminants vers d’autres zones. Le réseau d’eau potable peut donc être pollué.

Enfin, un projet de construction peut requérir la mise en place d’un dispositif de drainage. Si ces dispositifs sont mal installés, le risque d’interférence avec les eaux souterraines et de déstabilisation du sol est élevé.

Quels sont les effets des changements saisonniers sur l’hydrogéologie dans votre zone ?

Les changements saisonniers tels que les fortes précipitations ou la neige entraînent généralement la fluctuation des niveaux d’eau souterraine. À titre d’exemple, pendant la saison humide, le niveau d’eau peut augmenter et constituer un frein à la construction de structures souterraines. Par contre, pendant la saison sèche, le niveau d’eau baisse, entraînant des risques de retrait des sols argileux ou de tassement du sol.

Par ailleurs, les changements saisonniers influencent la qualité des eaux souterraines. Les fortes pluies peuvent entraîner l’infiltration rapide des eaux de surface et une augmentation de la concentration des agents contaminants. Un traitement de l’eau s’avère donc nécessaire pour la construction de bâtiments qui dépendent des eaux souterraines.

L’utilisation de technologies de pointe en hydrogéologie

Au cours de ces dernières années, plusieurs avancées technologiques ont révolutionné le secteur de l’hydrogéologie. Pour garantir la précision et la fiabilité des résultats finaux de leurs études hydrogéologiques, les ingénieurs se servent de capteurs et de réseaux de surveillance en temps réel. Ces instruments permettent de collecter des données précises sur la profondeur de la nappe phréatique, la qualité de l’eau et les débits des eaux souterraines.

La technologie de modélisation numérique permet de visualiser et de prédire le comportement des eaux du sous-sol dans diverses conditions. Les modèles numériques aident les hydrogéologues à prendre des solutions optimales pour maîtriser les volumes d’eau souterraine et assurer la qualité des ouvrages.

L’imagerie satellitaire et les drones sont également utilisés pour cartographier les ressources en eaux souterraines sur de vastes territoires. Ces technologies permettent d’identifier les zones d’approvisionnement en eau et de surveiller les modifications dans les structures géologiques.

Enfin, la tomographie de résistivité électrique et la réflexion sismique permettent d’énoncer les caractéristiques hydrogéologiques des structures souterraines. Ces technologies fournissent des informations sur les mouvements des eaux et la distribution des agents contaminants.

Affaire Matériaux

Notre magazine d'information dédié aux particuliers et professionnels pour la rénovation de la maison.