BTP - Industrie

Installer une porte coupe-feu

Les réglementations nationales en matière de construction et, le cas échéant, d’autres dispositions spéciales déterminent dans quel cas il est nécessaire d’installer une porte coupe-feu. L’installation de portes coupe-feu est courante. Les passages et les liaisons vers les garages, les chaufferies et les cages d’escalier sont des exemples classiques dans la construction de maisons et d’appartements privés. La fermeture automatique de la porte constitue une condition de construction selon certaine norme. 

Types de portes et classes de résistance au feu

Les portes coupe-feu doivent être homologuées comme sur ce site. Les panneaux de porte sont en acier à double paroi, généralement galvanisé. La porte contient un isolant ignifuge rempli de laine minérale. Des baguettes coupe-feu et des boulons de sécurité stabilisent l’assemblage avec l’huisserie. Un ressort est monté pour la fermeture automatique.

Si vous installez une porte coupe-feu, il est recommandé de tenir compte de sa classe de résistance au feu. La désignation du type indique la durée pendant laquelle la porte peut résister aux flammes tout en conservant sa fonction. Si vous installez une porte coupe-feu EL30, vous créez une barrière coupe-feu d’au moins 30 minutes. Les classes EL60, EL90, EL120 et EL180 offrent des temps de résistance croissants. Les portes avec fenêtres et vitrages doivent appartenir à la même classe de résistance que la porte environnante et sont réparties de manière équivalente dans les classes.

Lire:  Comment la maintenance prédictive permet-elle de réduire les coûts opérationnels ?

Tenir compte de chaque détail de la construction globale

En général, toute personne peut installer une porte coupe-feu à condition de suivre les instructions. Les fabricants de portes homologuées sont tenus de fournir des instructions d’installation faciles à comprendre. Il est toutefois conseillé de faire appel à un professionnel en cas d’incertitude.

La première chose à faire est de vérifier que la maçonnerie autour du passage de la porte est adaptée. Le manuel d’utilisation et le certificat d’homologation contiennent des informations à ce sujet. Si vous installez une porte coupe-feu à l’aide d’un manuel, il faut tenir compte de l’ensemble de l’ouvrage. Cela comprend le panneau de porte, l’huisserie et tous les composants individuels.

Si vous n’installez pas de joint ou si vous le faites installer par un professionnel, la porte coupe-feu ne remplit pas sa fonction et l’homologation est annulée. L’huisserie doit être solidement vissée à la maçonnerie. Les espaces vides par rapport à la maçonnerie ne doivent pas être remplis de mousse. Seul le remplissage avec du mortier assure le maintien et la résistance au feu de l’encadrement de la porte.

Garantir des fonctions d’ouverture et de fermeture parfaites

Afin de mettre en œuvre la protection incendie de manière conforme et parfaite pour votre propre sécurité lors de l’installation de la porte coupe-feu, seuls les composants d’origine approuvés du fabricant sont autorisés. Cela concerne les chevilles, les vis et les dispositifs de fermeture, ainsi que les poignées de porte avec ou sans fonction anti-panique. La porte et l’huisserie ne doivent pas être percées ou faire l’objet d’autres interventions mécaniques. Une plaque d’homologation sous forme d’autocollant doit indiquer visiblement le fonctionnement de la porte coupe-feu. Une fois installée, cette dernière doit pouvoir se fermer et s’ouvrir facilement. L’ajustement exact se fait par l’inspection des charnières et le réglage de la paumelle à ressort.

Lire:  Stäubli - La marque leader dans les raccords industriels

En revanche, il est interdit d’effectuer des opérations mécaniques sur les composants ou, par exemple, de placer des rondelles sous la porte pour la surélever. Dans le pire des cas, une huisserie tordue ou déformée doit être repositionnée.

Prix et équipement

Pour pouvoir installer une porte coupe-feu homologuée, il faut compter un prix unitaire de 400 à 600 euros pour une porte à panneau unique. Ce coût comprend tous les éléments et accessoires de fixation nécessaires, à l’exception du mortier. Les portes coupe-feu sont disponibles dans de nombreux décors. Les portes avec vitrage, du hublot à la grande vitre, peuvent être achetées à partir de 1 000 euros environ. L’ajout d’un équipement supplémentaire comme porte anti-fumée augmente le prix d’achat de 10 à 20 %.

Laissez nous un commentaire !