Montpellier : un projet de tour végétale en plein coeur de la ville

Bientôt, il sera possible d’admirer une tour végétale en plein Montpellier, dans le quartier de l’Hôtel de Ville. Le programme Evanesens a dévoilé le 15 février ce projet vert, qui s’inspire du célèbre Bosco Verticale à Milan.

Coup de vert sur l’immobilier montpelliérain

Environ 67 espèces d’arbustes, plantes grimpantes et arbres seront mises en place en harmonie avec la construction. De quoi redonner une bonne dose de vert dans le paysage urbain mis à mal par la pollution. Si l’on peut profiter de la nature et de la verdure lorsque l’on a un jardin dans une maison à louer à Montpellier, c’est généralement moins fréquent en centre-ville.

Le programme Evanesens, programme immobilier urbain, va redéfinir les contours de la ville et des habitations au cours des années à venir. La tour sera scindée en 2 unités, de 50 et 30 mètres de haut et de respectivement 16 et 10 étages. Les tours accueilleront près de 74 logements sous leur verdure et seront reliées par un système de serres bioclimatiques.

Le projet sera situé dans la Zac Port Marianne Consuls de Mer, dans le quartier de l’Hôtel de Ville. Dessiné par François Fontès, architecte à Montpellier, l’opération devrait s’achever en 2025 avec un début de travaux pour 2023. Un bâtiment signant l’aboutissement du projet Evanesens, qui a débuté il y a plus de 10 ans dans l’objectif de transformer Montpellier en espace plus vert.

Intérêt architectural et écologique

Le projet largement inspiré du Bosco Verticale de Milan, aura pour but d’être la touche finale à la Zac et d’envoyer un signal. Le signal de l’harmonie entre l’architectural, l’urbain et la nature. Pour construire le monde urbain de demain, en relation plus directe avec l’environnement.

Lire:  À quel âge dois-je acheter une maison ?

Ouvert en 2014, le Bosco Verticale de Milan en est un autre exemple. La paysagiste italienne Laura Gatti ayant participé à la conception de la tour végétale, interviendra également dans le projet montpelliérain. Michaël Delafosse expliquait vouloir redonner de la verdure au centre de la ville et il était prévu que le bâtiment de la marie ne soit plus le seul à s’élever du sol pour offrir une vue sur toute la ville. Le projet cherche à être inspirant et à proposer de nouveaux espaces fort en densité, mais tout à fait en harmonie avec la nature, pour faire de Montpellier une ville d’inspiration architecturale.

De l’écologie utile

Le bâtiment sera conçu pour être fonctionnel en matière d’écologie, c’est-à-dire qu’il prévoit la récupération des eaux grises des résidents. Les eaux seront filtrées et traitées pour être réutilisées dans l’arrosage des nombreuses plantes des tours. Des pins seront plantés au sommet des tours et plus d’un kilomètre de jardinières parcourront les immeubles. De quoi offrir des vues magiques et uniques depuis chacun des appartements. En revanche, cela nécessitera l’intervention d’une société de cordistes pour entretenir ces espaces verts quasi inaccessibles.

Les feuillages et les branches seront les bienvenus durant les fortes chaleurs d’été puisqu’ils offriront une protection du soleil et du vent, pour les résidents, mais pas qu’eux. Pour finir en beauté, des arbres à fruits et des baies permettront la venue de différentes espèces d’oiseaux qui, eux aussi, sauront apprécier ce bel espace vert au milieu de Montpellier.

Lire:  À quel âge dois-je acheter une maison ?

Laisser un commentaire

Affaire Matériaux

Notre magazine d'information dédié aux particuliers et professionnels pour la rénovation de la maison.