Gros Oeuvre

Les fondamentaux de la construction d’une Tiny House

En matière de décoration intérieure, il est toujours possible de tirer parti de n’importe quel espace avec une disposition, une distribution et un design appropriés. Dans les Tiny Houses, l’ingéniosité est de mise afin de réaliser un intérieur fonctionnel dans un espace réduit.

Une Tiny House est justement une mini-maison dans laquelle rien ne manque. Et ce n’est pas tout, en plus d’être une maison fonctionnelle, c’est aussi devenu un mouvement culturel à part entière, qui s’appuie sur un style de vie minimaliste et le respect de l’environnement.

Qu’est-ce qu’une Tiny House exactement ?

Une Tiny House ne dépasse pas 120 mètres carrés et n’est pas plus petite que 25 mètres carrés. Elle est facile à entretenir, consomme peu d’énergie et est plus abordable à l’achat. Grâce à des choix de conception astucieux, une Tiny House offre un espace adéquat pour tous les éléments essentiels, tels qu’un espace de vie, une cuisine, une chambre et une salle de bains, ainsi que tous les rangements indispensables.

Bien qu’elles puissent être construites sur un plateau fixe, les Tiny Houses traditionnelles sont conçues pour être mobiles et sont généralement construites sur une remorque. Cela permet aux propriétaires de déplacer leur maison où et quand ils le souhaitent.

En plus de plaire à ceux qui recherchent un style de vie plus minimaliste, les Tiny Houses gagnent aussi en popularité auprès de beaucoup de locataires. Elles peuvent être installées confortablement dans l’arrière-cour d’un propriétaire et lui procurer un revenu supplémentaire.

Le mouvement des Tiny Houses a également attiré l’attention des jeunes qui sont exclus du marché immobilier. Une Tiny House est donc en train de devenir l’une des options les plus recherchées.

Lire:  Combien coute de faire construire une maison ?

Où est né le mouvement Tiny House ?

En 2016, avec la crise financière et la difficulté d’accéder à un prêt hypothécaire aux États-Unis, cette tendance a émergé, liée à deux idées principales.

D’une part, l’idée de ne pas acheter une maison qu’on ne peut pas se permettre. Aux États-Unis, les maisons sont très grandes et les coûts qu’elles impliquent sont également élevés. Pour en acheter une, il faut faire un investissement important, et les jeunes n’ont souvent pas les moyens financiers de se permettre un tel achat.

D’autre part, ce mouvement est également lié à l’idée de développement durable, en soulignant l’importance de vivre avec ce qui est nécessaire et d’économiser les ressources terrestres afin d’assurer à la planète un avenir pérenne.

Les Tiny Houses et les grandes villes

Une autre raison du boom des Tiny Houses est l’augmentation des prix dans les grandes villes et la difficulté de vivre dans un centre urbain. Les maisons sont plus petites dans les centres-villes. Les terrains sont chers et l’offre est limitée. Les maisons sont construites en hauteur et avec peu d’espace. Vivre dans une petite maison quand on veut vivre dans le centre est presque obligatoire.

Un modèle de construction plus écologique

À partir de ces idées, la tendance des Tiny Houses est de fabriquer des petites constructions sur des espaces plus ouverts. Des petites parcelles de terrain où il est possible de vivre entouré de la nature et de faire un usage intelligent et durable des ressources.

Une Tiny House peut être située dans un espace naturel, à la campagne, à la montagne ou à la périphérie d’une ville et être écologique. Ce sont des maisons qui utilisent l’énergie solaire et l’eau de pluie afin d’alimenter leurs besoins énergétiques et vous permettre de vivre avec tout le confort dont vous pourriez bénéficier dans une maison plus grande.

Maisons préfabriquées ou mobiles

Un autre type de construction ou de logement associé à cette tendance est la maison préfabriquée, ou mobile. Celles-ci sont aussi de petite taille, d’où le nom de Tiny House.

Lire:  D'où peut provenir une fuite d'eau ?

L’avantage d’une maison mobile est qu’elle peut être installée sur un terrain, mais peut être déplacée au fil du temps pour changer d’emplacement. Son transport est particulier, il nécessite qu’il soit effectué par des entreprises spécialisées en raison des dimensions de la maison à transporter, mais son impact environnemental est réduit.

Faire bon usage de l’espace

L’un des défis d’une Tiny House est de faire bon usage de l’espace de rangement. L’espace peut être utilisé avec des meubles légers et personnalisés qui peuvent servir pour le stockage, mais la construction est faite de telle sorte qu’un espace de stockage minimum sera disponible sans que vous ayez à retoucher quoi que ce soit.

Ces petites maisons sont utilisées pour la vie en solo ou en couple. Elles peuvent donc être une option de vie pour les jeunes, les couples sans enfants ou ceux qui, lorsque les enfants ont déjà quitté la maison, souhaitent un style de vie différent.

Il est important de bien aménager l’espace et de miser sur des meubles à double usage, des bancs avec des espaces de rangement et d’exploiter au mieux l’espace sous le lit, etc.

La double hauteur des Tiny Houses

Une Tiny House n’a généralement pas d’étages, mais dans certains cas il est possible de construire une hauteur de plafond suffisante pour installer une mezzanine, par exemple. Ceci pourrait vous offrir un confort supérieur sans augmenter la superficie de votre construction.

L’étage supérieur peut servir de chambre à coucher ou d’espace de travail, ou même d’espace de rangement. Il est préférable de pouvoir se tenir debout sur la mezzanine, pour des raisons de commodité d’utilisation. Si cela n’est pas possible, il est préférable d’utiliser l’espace comme un débarras ou une chambre.

Petite à l’intérieur et grande à l’extérieur

Parmi les maisons les plus demandées lors de la recherche d’une Tiny House, se trouvent celles possédant une terrasse. Il peut s’agir de petits balcons ou de maisons de quelques mètres (mini-maisons) avec un espace extérieur plus généreux.

Lire:  Quelles informations devez-vous connaitre avant d’acheter des panneaux solaires ?

Elles sont très populaires dans les villes ou dans les espaces plus urbains. Si vous trouvez une Tiny House, il est possible d’étendre votre espace de vie grâce à un espace extérieur conséquent. Avec une clôture adaptée, vous pourrez même profiter de votre terrasse toute l’année.

L’intérieur d’une Tiny House

Le manque d’espace implique que la décoration d’une Tiny House repose sur des meubles qui s’ouvrent ou se ferment en fonction de leur utilisation.

Il est courant d’utiliser des portes et des armoires coulissantes ou escamotables pour abriter un espace de travail ou une cuisine. Des panneaux cachent la chambre à coucher ou l’ouvrent. Les cloisons inutiles disparaissent et tout l’agencement est organisé pour créer une sensation d’espace malgré la taille réduite de la maison.

La décoration des Tiny Houses

Une Tiny House peut être n’importe quel style de maison. C’est une question de goût. Bien qu’il s’agisse d’une petite maison, il est préférable d’opter pour une construction minimaliste qui ne saturera pas l’environnement. Voici quelques conseils pour optimiser la décoration d’une Tiny House :

  • Choisissez des meubles bas et une structure légère ;
  • Utilisez au mieux la lumière naturelle ;
  • Utilisez de la peinture blanche ;
  • Utilisez des meubles avec des portes aveugles pour le rangement ;
  • Évitez les bruits visuels, etc.

Réglementation des Tiny Houses en France

La Tiny House, sous la forme d’une remorque transportable, est un concept nouveau en France. Du fait de sa nouveauté, sur le territoire français il n’existe pour le moment aucune disposition réglementaire qui vient encadrer la construction d’une Tiny House.

Par conséquent, pour la forme transportable des Tiny Houses, nous avons temporairement recours à la législation sur les caravanes.

Les Tiny Houses permanentes de type « mini-maison » sont considérées comme des maisons classiques et sont donc soumises aux mêmes exigences que les résidences ordinaires.

Laissez nous un commentaire !