Béton

Qu’est ce que le béton drainant?

Dans “Béton drainant”,i l y a drainage”. Cela tombe bien, car le béton drainant est notamment utilisé pour le drainage dans la construction de routes et de chemins.

Le terme de drainage s’est imposé en allemand pour désigner les systèmes techniques qui “captent” l’eau et l’évacuent de manière ciblée, contribuant ainsi à éviter que les bâtiments et les matériaux de construction ne soient endommagés par l’humidité. Par exemple, les drains annulaires pour le drainage des bâtiments ou les tapis de drainage pour le drainage des sols des terrasses et des balcons.

Le béton drainant est également fréquemment utilisé pour le drainage des sols. Il est principalement utilisé pour les couches de base et de surface à pores ouverts des routes, des pistes cyclables et des chemins piétonniers ainsi que des ponts. Toutefois, le matériau convient également à la réalisation de couches de base perméables à l’eau sous des dalles ou des pavés en pierre naturelle. Parmi les autres applications, citons les tuyaux filtrants en béton et les murs antibruit.

Structure poreuse

Les couches de béton drainant ne contiennent pas de tuyaux ou de canaux en plastique, comme c’est souvent le cas dans les autres systèmes de drainage. Au lieu de cela, l’eau est évacuée par la couche de béton elle-même. Comme tous les bétons, le béton drainant est un composé de pâte de ciment et de granulats. Cependant, alors que le béton normal a une densité élevée, la structure du matériau du béton drainant est beaucoup plus poreuse. Il s’agit d’une structure poreuse en tas comme les unités de maçonnerie en béton léger.

Lire:  Un enduit de finition dédié au lissage du béton

L’utilisation d’agrégats d’une taille de particule relativement grande entraîne des espaces relativement grands entre les particules individuelles. Ces derniers ne sont pas complètement remplis de ciment, mais ne sont cimentés qu’à certains endroits. Par conséquent, les couches de béton drainant contiennent des vides interconnectés par lesquels l’eau de précipitation peut facilement s’infiltrer dans le sol sous la surface de circulation.

Le pourcentage de vides dans le béton drainant se situe généralement entre 15 et 20 % en volume. Le matériau contribue ainsi à l’infiltration locale des eaux de pluie et favorise le cycle naturel de l’eau ainsi que la formation de nappes phréatiques. En outre, le risque d’aquaplaning sur les routes est considérablement réduit.

Réduction du bruit

Le béton drainant peut être utilisé de différentes manières pour le drainage des zones de circulation : comme couche de surface supérieure, comme couche de base sous une couche de surface faite d’un autre matériau capable de s’infiltrer, ou encore pour la formation des bandes de fermeture latérales à côté de la chaussée (verges). Cependant, le béton drainant ne sert pas seulement à l’infiltration, mais rend également les routes et les chemins plus “silencieux”. Comment ? Pour faire simple, les cavités du matériau “absorbent” une partie du bruit causé par le roulement des pneus sur la chaussée, réduisant ainsi le niveau de bruit perceptible.

L’effet d’insonorisation du béton drainant est comparable à celui des revêtements en asphalte poreux (asphalte drainant), souvent appelé familièrement “asphalte chuchotant”. Toutefois, le béton drainant présente un avantage : par rapport à l’asphalte drainant, il est considéré comme plus durable, notamment parce que le béton est plus résistant et moins sujet à l’orniérage.

Lire:  Comment faire du béton drainant soi-même?